Cyclisme

Cyclisme et Aérodynamisme

Le cyclisme de haut niveau est le premier sport non mécanique à avoir introduit la science dans son développement. L’évolution des performances s’est articulée autour des progrès technologiques (rigidité et poids des vélos), des progrès aérodynamiques et  des méthodes d’entrainement.

L’équipe Sky est la première formation à avoir misé sur l’améliorations « des petits gains », amenant le cyclisme moderne dans une autre dimension. Pour preuve ce week end, avec le championnat du monde, où les coureurs ont parcourus les 254km (circuit plat)  à la vitesse de 45,8 km/h en optimisant au maximum les gains.

L’amélioration de l’aérodynamisme en est pour beaucoup. Mais quels sont les points à perfectionner en priorité?

 

  • La position du cycliste.

Pour rouler vite, il faut vaincre la résistance de l’air avant tout. Le couple cycliste/vélo doit être le plus homogène possible.  La position prend alors toute son importance lorsque l’on sait que pour doubler sa vitesse il faut développer 8 fois plus de puissance.

L’étude posturale vous apportera la position la plus aéro. Associée à une évaluation du rendement biomécanique , elle vous procurera le meilleur équilibre entre puissance et Scx.

Les outils d’analyse vidéo modernes ,couplés au pédale P1 de powertape, nous permettent  de déterminer précisément la position la plus rentable pour le cycliste.

Le gain de performance est alors multiplié pour un budget modeste.

  • Les vêtements.

Je vous invite à parcourir le magazine allemand Tour Int. Les auteurs publient chaque mois des tests scientifiques sur le matériel: vélo, chaussure, tenu, casque…

Les tenus cyclistes ont une grande importance sur les gains aéro. L’exemple suivant étudie l’impact des différents casques du marché sur l’aérodynamisme.

On constate des écarts allant jusqu’à 5 watts d’économie entre un casque aéro de route et un casque classique à 45 km/h.

capture-decran-2016-10-20-a-09-43-22

 

 

Il en est de même pour la tenue cycliste, les gants, les couvres chaussures ou la forme des pédales . Sports Analyse vous accompagnent dans le choix de votre matériel vestimentaire.

Les gains s’additionnent pour au final devenir important.

Au mondiaux dimanche à Doha, sur la photo de l’arrivée on remarque que tous portent une combinaison manche mi longue, un casque aéro et  des gants aéro.

capture-decran-2016-10-20-a-10-43-34

 

 

  • Le matériel

Cette partie demande un investissement financier important. En effet, vous devrez compter entre 4000 et 6000 euros pour un cadre aéro de route.

Le gain en tunnel est par exemple de 15 watts entre un cadre specialized tarmac SL4 et un cadre specialized venge. Cette même marque a sorti un produit le venge vias (utilisé par Peter Sagan) qui aurait les mêmes performances aérodynamiques  que leur modèle de  contre la montre (shiv TT).

Pour les roues, comptez 2000 euros pour une paire rapide. Les plus aérodynamiques en jante moyenne sur le marché sont pour le moment les Rovals CLX64 ou les Bora Ultra 50 de Campagnolo.

Le magazine Tour Int et la marque spécialized   ont comparé les gains pour  un cycliste  muni d’un équipement standard ( roue, casque, vêtement , cadre Spécialized Tarmarc SL4) à un cycliste muni d’un ensemble totalement aéro ( roues, casques, vêtement aéro, cadre Spécialized Venge).

Sur un parcours de 20 km avec 100 m de dénivelé positif comme dans le tunnel de la soufflerie, chaque cycliste évoluant entre 35 et 45 km/h a vu sa vitesse augmentée de 2 km/h en moyenne avec la combinaison  aéro. Avec des gains allant jusqu’à 3,5 km/h sur les parties plates……..

 

Ils ont estimé que la moitié des gains provenait de l’équipement du cycliste et l’autre moitié du matériel.

 

Pour conclure, Sports Analyse accompagne tous ses athlètes dans l’optimisation  aérodynamique car chaque seconde compte. Pour en savoir plus c’est ici

 

SA .   Sports Analyse.

 

 

Mots-clefs : aérodynamisme