Abonnez-vous au Blog

Saisissez votre adresse e-mail

Course à pied

Les blessures en course à pied

Notre espèce s’est démarquée par la course d’endurance il y a 2 millions d’année. Notre anatomie favorise la capacité à courir longtemps. Le documentaire « Sommes nous fait pour courir » nous prouve que la nature nous a donné tous les éléments nécessaires pour se déplacer en courant.

La course à pied est l’activité sportive la plus pratiquée dans le monde. Le nombre de coureurs réguliers explose chaque année en France. L’industrie de la chaussure de course multiplie ses bénéfices pour aujourd’hui arriver aux chiffres incroyables de 20 milliards de dollars  en 2015.

L’évolution technologique n’ a pourtant pas eu d’impact sur l’incidence des blessures. Aujourd’hui 1 coureur sur 2 se blesse malgré les soi-disantes révolutions technologiques de la chaussure.

 

Quelles sont les lésions les plus rencontrées chez le coureur?


  1. La lombalgie: courant chez le débutant , elle s’explique par un trouble de l’amplitude de course accentuée par la chaussure maximaliste.(Squadrone 2009)
  2. Le syndrome fémoro patellaire: trouble d’instabilité et de répétition dû fait d’une mauvaise technique de course accentuée par la chaussure. (Hall 2013)
  3. La tendinopathie rotulienne: trouble de sur charge par un travail excentrique trop important du tendon (attaque talon, descente de côte, squat….)
  4. Le syndrome de la bandelette ilio tibial (syndrome de l’essui glace): trouble de répétition chez les coureurs de longue distance (marathon) et surtout chez le débutant. Les causes sont multiples (mécanique de course, instabilité de hanche, hyper pronation….).
  5. Les fractures de fatigue: trouble de sur charge
  6. Les tendinopathies achilléennes: trouble du stress mécanique dans son ensemble (sur entrainement, sur répétition , matériel et plein d’autres choses).
  7. Les fasciapathies plantaires (aponévrosite plantaire): trouble du stress mécanique dans son ensemble (sur entrainement, sur répétition , matériel et plein d’autres choses).

 

Les blessures en course à pied sont dans 85% des cas la conséquence d’un stress mécanique anormal du fait d’une mauvaise quantification de l’entrainement (intensité, volume, charge, dénivelé, surface…..).

Pour éviter tout risque de lésion, le maître mot est PROGRESSIVITE.

 

 

Loic Lepoutrescreen-shot-2013-08-25-at-9-17-51-pm

 

Mots-clefs : blessure, chaussure, minimaliste, prévention, rééducation, running